Nouveau scandale alimentaire : Le bœuf britannique a la tuberculose

Bactérie de la tuberculose

 

La nouvelle est fraîche d’aujourd’hui (7 juillet 2013), les abattoirs britanniques exportent du bœuf contaminé à la tuberculose vers les cantines et les hôpitaux Français, Belge et Hollandais, avec l’accord des autorités anglaises.

Et encore accords c’est gentil car en réalité c’est carrément l’état britannique qui rachetait les bêtes malades (testés positivement à la tuberculose) afin de les extraire du troupeau. Ces bêtes était ensuite revendues à une agence sanitaire publique (Animal Health and Veterinary Laboratories Agency) qui les revendait ensuite à un grossiste Irlandais. C’est à cette étape que les animaux malades se retrouvaient sans étiquetage pour être revendus sur le marché européen.

Bien entendu les médias endort le bon peuple sachant qu’il sera difficile de remonter la cause de la contamination lorsque la maladie se déclarera plusieurs années après.

La malbouffe n’existe que parce que la cupidité existe !

Disparition programmée des poissons à cause de la surpêche

English: Greenpeace ship Arctic Sunrise alongs...

English: Greenpeace ship Arctic Sunrise alongside in Helsinki, Finland (Photo credit: Wikipedia)

La pêche industrielle, soutenue par les subventions européennes, menace les artisans pêcheurs comme 1/3 des espèces de poissons.  La plate-forme de la petite pêche artisanale française s’allient à GreenPeace pour « peser sur les décisions politiques, et notamment sur la réforme en cours de la politique commune de pêche ». Les quantités de poissons pêchés sont passées de 20 millions à plus de
100 millions de tonnes (dont 50 % issues de l’aquaculture). Les Français sont de gros mangeurs de poissons avec 34 kilos de poisson par habitant. Pour répondre à la demande les industriels pillent les ressources en-dehors des eaux européennes (notamment au large de de l’Afrique noire).

Ajoutez à cela les technique accrues, le réchauffement climatique, des filets qui ramassent tout sans distinction,… la mer risque d’être sans poisson d’ici à 2035.

S’informer sur bastamag.net

Les bouchers remercient la crise des lasagnes

boucherD’après l’institut Nielsen, baisse de 47% du chiffre d’affaires sur les plats cuisinés à base de bœuf pendant la semaine du 18 au 24 février, par rapport à la même période de l’année précédente. Et selon l’institut, « cette chute des ventes devrait se poursuivre et s’installer assez durablement ». À coté de cela les bouchers voient arriver une nouvelle clientèle plus jeune.

À coup sûr, cette clientèle qui se rend compte que la viande du boucher n’est pas spécialement plus chère, mais surtout n’est pas comparable en goût, risque d’avoir changé ses habitudes de consommateur et donc de ne pas reprendre de la viande en barquette dans les rayons des hypermarchés.

Des boîtes de thon sans thon

C’est incroyable mais vrai. Nos boîtes de conserve de thon n’ont pas de thon à l’intérieur mais des bonites. En effet, le chalutier pêche des bonites. Elles sont vendues en tant que bonites à l’usine de conserves. Là, elles sont transformées ; les boîtes métalliques qui sortent de l’usine sont vendues à l’international sous l’appellation « thon listao » pour la France, le terme « thon listao » devient thon naturel sur nos étiquettes. CQFD

sources : lemanger.fr

Le thon mis en boîte / Tuna Canning in General Santos, Philippines from camille oger on Vimeo.

De la vache folle pour les poissons

farine de poisson

 

L’ESB (encéphalopathie spongiforme bovine) ne leur a pas suffi ! L’Europe de Bruxelle nous prépare ESA (encéphalopathie spongiforme d’aquaculture). Donc depuis le 1er juin 2013 les poissons d’élevage vont pouvoir bénéficier de nouveaux menus à base de déchets de porcs et de volailles impropres à la consommation humaine mais broyés pour être transformés en farines. Poissons que vous mangerez ensuite mais eux ne seront pas impropres à la consommation même s’ils ont été nourris avec de la Merde. C’est la logique des Technocrates ! Rigolez pas ils ont fait de longues études pour penser comme des cons.

Pérou : une loi anti malboufffe

perou

Au Pérou une loi à destination des enfants pour limiter la consommation de « malbouffe » et encourager une alimentation saine. Cette loi interdirait la publicité, dans les établissements scolaires, pour les sodas et de certains aliments favorisant le surpoids. Un autre volet sert à promouvoir l’activité physique et l’installation de cantines et de points de vente de produits naturels dans ces établissements. Bien sûr l »industrie agroalimentaire est montée au créneau et est vent debout contre ce projet.

Le Pérou est un pays assez touché par la malbouffe (trop près des USA certainement) puisque selon des chiffres officiels, 52% des femmes péruviennes et 24% des enfants de cinq à neuf ans sont obèses ou en surpoids.

Les spermatozoïdes n’aiment pas la mal bouffe

SpermatozoïdeUne étude américano-espagnole (Université de Harvard et de celle de Murcie) a démontré que la malbouffe (junk food) provoquait une diminution de la qualité du sperme. L’étude a démontré que ceux qui abusaient d’aliments très gras comme les cookies, les gâteaux, le chocolat, les chips, les fritures et les aliments industriels disposaient d’un sperme de moins bonne qualité que ceux s’alimentaient de façon équilibrée. Selon les médecins, leurs spermatozoïdes étaient moins susceptibles de réussir à féconder l’ovule.

La même étude donne des recettes pour les couples qui auraient un peu de mal a procréer (si monsieur a des soucis de qualité de son sperme). En effet il semblerait que certains aliments doperaient la fécondité masculine, on note les œufs, le saumon, les yaourts nature, les graines, les baies, les patates douces, le brocoli et les asperges.

En gros bien manger pour bien procréer !

L’empire de la mal bouffe !

carte des groupes alimentaires

carte des groupes alimentaires

Bien manger de nos jours est devenu un défi ! C’est un travail de tous les jours qui demande une attention (lire les étiquettes, la composition, faire attention au mode de cuisson). Pour vous aider dans cette démarche le site convergence alimentaire vous a fait une carte des grands groupes alimentaire qui multiplient les marques pour mieux tromper le consommateur même avisé.

Le micro-ondes tue nos aliments

micro onde dangerCertains se demandent bien ce que veut dire ce titre. En général on ne cuit pas des choses vivantes, on est d’accord là-dessus.
Le problème vient du fait que les ondes des micro-ondes détruisent les vitamines et autres éléments nutritionnels par irradiation. Non seulement il détruit une majorité de composants nutritionnels de ces aliments, laissant les consommateurs dans un état croissant de suralimentation avec malnutrition mais en plus il favorise la mal bouffe et donc l’obésité.

Voici quelques-unes des découvertes récentes sur les aliments cuits au micro-ondes :

1. Les aliments cuits au four micro-ondes perdent entre 60 et 90 % de leur énergie vitale et ce type de cuisson accélère la désintégration structurelle des aliments.

2. La cuisson au micro-ondes crée des agents cancérigènes dans le lait et les céréales.

3. Cuire au micro-ondes modifie les éléments de base des aliments, entraînant des désordres digestifs.

4. Cuire au micro-ondes change la chimie des aliments, ce qui peut conduire à des dysfonctionnements du système lymphatique et une dégénérescence de la capacité du corps à se protéger contre le cancer.

5. La nourriture cuite au micro-ondes entraîne un pourcentage plus élevé de cellules cancéreuses dans le courant sanguin.

6. Cuire au micro-ondes altère la décomposition des substances élémentaires si on expose des légumes crus, cuisinés ou congelés pour très peu de temps et il y a une formation de radicaux libres (ce qui détruit l’argument de la seule utilisation du four pour décongeler)

7. Des aliments cuits au micro-ondes ont causé des tumeurs cancéreuses à l’estomac et aux intestins, une dégénération des tissus cellulaires périphériques, et un affaiblissement graduel des systèmes digestif et excrétoire chez un fort pourcentage de gens.

8. Des aliments cuits au micro-ondes ont abaissé la capacité du corps à utiliser les vitamines du complexe B, la vitamine C, la vitamine E, les minéraux essentiels et les lipotropiques (qui corrigent ou empêchent une accumulation de graisse dans le foie)

9. L’environnement dans le champ d’un micro-onde engendre aussi un tas de problèmes de santé.

10. Des mets préparés et chauffés au micro-onde ont créé :

• Du d-Nitrosodiethanolamine (un agent cancérigène bien connu)
• Une déstabilisation des composants biomoléculaires des protéines actives
• La création d’un effet reliant à la radioactivité de l’atmosphère
• La création d’agents cancérigènes dans les composants protéinés du lait et des grains de céréales.

11. Les émissions de micro-ondes ont aussi entraîné une altération du comportement catabolique du glucoside et du galactoside – éléments à l’intérieur de fruits congelés puis décongelés de cette manière.

12. Les micro-ondes ont modifié le comportement catabolique de l’alcaloïde de plantes quand des légumes crus, cuits ou congelés ont été exposés, même très peu de temps.

13. Des radicaux libres cancérigènes se forment dans certaines formations minérales de plantes, surtout dans les légumes-racine crus.

14. En raison des altérations chimiques des substances alimentaires, des dysfonctionnements surviennent dans le système lymphatique, entraînant l’aptitude à une dégénération des systèmes immunitaires de se protéger contre des tumeurs cancéreuses.

15. Le catabolisme instable des aliments cuits au micro-ondes altère leurs substances élémentaires, amenant des désordres du système digestif.

16. Ceux qui ingèrent des aliments cuits au micro-ondes ont montré une incidence statistiquement plus élevée de cancers stomacaux et intestinaux, plus une dégénération générale des tissus cellulaires de périphérie avec une baisse graduelle de la fonction digestive et excrétoire.

17. L’exposition aux micro-ondes a entraîné une diminution significative de la valeur nutritionnelle de tous les aliments étudiés et une accélération marquée de la désintégration structurelle de tous les aliments.

source : fawkes

Nutella paie pour stopper une class action aux USA

La célèbre pâte a tartiner du géant agroalimentaire Ferrero accepte de rembourser 4 dollars / pot acheté (dans la limite de 5 par famille) afin de stopper la procédure de class action que les mères de famille avaient lancée.

La procédure contestait les publicités de Nutella qui vantait un produit plus sain et plus nourrissant qu’il ne l’est en réalité. Chez nous on appelle cela de la publicité mensongère. Le groupe Ferrero a également accepté de modifier les informations marketing et les données nutritionnelles figurant sur les pots.

Si vous aviez un doute sur la mal bouffe !