Les bouchers remercient la crise des lasagnes

boucherD’après l’institut Nielsen, baisse de 47% du chiffre d’affaires sur les plats cuisinés à base de bœuf pendant la semaine du 18 au 24 février, par rapport à la même période de l’année précédente. Et selon l’institut, « cette chute des ventes devrait se poursuivre et s’installer assez durablement ». À coté de cela les bouchers voient arriver une nouvelle clientèle plus jeune.

À coup sûr, cette clientèle qui se rend compte que la viande du boucher n’est pas spécialement plus chère, mais surtout n’est pas comparable en goût, risque d’avoir changé ses habitudes de consommateur et donc de ne pas reprendre de la viande en barquette dans les rayons des hypermarchés.